Les éditions Slalom, en mode super lecture !

Donner le goût de lire aux jeunes de 8 à 12 ans à travers des histoires qui leur parlent, au plus près de leurs centres d’intérêt : c’est l’objectif de Slalom. Slalom, c’est le contraire de la ligne droite, du chemin tout tracé, parce que nos lecteurs sont comme ça : en mouvement, tous azimuts, passant d’un genre à un autre, d’une émotion à une autre, d’un sujet à un autre. Slalom s’adresse à tous les lecteurs !
Slalom, c’est les tomes d’une série qu’on enchaîne, impatient d’arriver au suivant. Parce que la lecture est grisante et peut rendre « accro », et qu’on n’est jamais au bout de ses surprises avec les livres. Slalom, c’est aussi le passage de l’enfance à l’adolescence, entre découvertes, questionnements, envie de s’amuser, de s’évader, de rire, de réfléchir, de dévorer !
Ce n’est que le début de l’aventure Slalom, pour défendre avec passion la lecture plaisir !

« Proposer des ouvrages au plus prÈs des centres d’intÉrÊt des enfants »
Aude Sarrazin, responsable éditoriale
L’interview de l’éditrice Aude Sarrazin

Qu’est-ce que cette maison apporte de nouveau par rapport à tout ce que l’on peut croiser en librairie ?
Slalom est né pour proposer des ouvrages accessibles, riches et très variés, pour donner aux 8-12 ans le goût de lire. Le petit « plus », c’est notre volonté de nous adresser à TOUS les lecteurs, en collaborant parfois avec des auteurs au profil atypique – par exemple parce qu’ils viennent de la littérature adultes comme Asa Larsson, l’auteur de la série Pax, ou parce qu’ils viennent de l’animation, de la chanson, etc.
Les enfants qui ne sont pas encore convaincus par la lecture, parfois absorbés par d’autres formes de divertissement, trouveront chez Slalom des ouvrages qui leur « parlent ». Notre objectif est de leur prouver qu’on peut être tout aussi « accro » à la lecture qu’à une bonne websérie ou à leur jeu vidéo préféré. C’est aussi à eux que Slalom s’adresse.

Quand on pense à Slalom, on voit une pente, et hop à droite, hop à gauche. Pourquoi ce nom ?
C’est exactement cela ! Slalom, ce sont ces tournants que l’on vit entre 8 et 12 ans, tous ces virages plus ou moins raides qui marquent l’entrée dans l’adolescence. Slalom, c’est le contraire de la ligne droite, du chemin tout tracé parce que nous souhaitons que notre catalogue soit à l’image de nos lecteurs : intéressés par des sujets très différents, curieux de tout, un peu tous azimuts. Slalom enfin, ce sont les tomes d’une série que l’on enchaîne, impatient d’attaquer le suivant, grisé par le plaisir de la découverte.

Comment s’est fait le choix des premiers textes ?
Les premiers textes ont été choisis avant tout parce qu’ils sont forts, parce que nous avons eu un coup de cœur pour une écriture, un sujet, un univers et parce qu’ils reflètent la diversité de nos jeunes lecteurs et préfigurent justement ce catalogue ouvert que nous sommes en train de développer.

Quand on voit ces titres, finalement, on comprend mieux le terme de « slalom » pour certains d’entre eux, c’est même parfois le grand écart, non ?
Oui et c’est assumé. Les 8/12 ans sont éclectiques, et Slalom s’adresse à eux dans leur diversité. Nous y tenons et nous défendons cette offre plurielle avec beaucoup de passion et de conviction.

Avant de slalomer, tu étais éditrice indépendante, qu’est-ce que ce projet t’apporte ?
La joie évidente de retravailler en équipe après 3 ans comme indépendante. J’ai l’immense privilège d’avoir été accueillie dans une structure (Editis) qui a fait ses preuves depuis longtemps au sein d’une équipe (Place des éditeurs) dont le dynamisme et le professionnalisme ont permis à Slalom de se développer en mode start-up au sein d’un grand groupe. Ce type d’expérience est rare dans le monde de l’édition et je savoure ma chance d’y être associée.

L’interview de l’éditrice Aude Sarrazin par Fred Ricou

Découvrez le catalogue Slalom 2016/2017

Galerie photo : Slalom, en mode super lecture !